jeudi 18 août 2011

Chuuut : voici ma confiture de lait en 2 versions!


A tartiner (petit dèj ou gouté)
pour 1 pot

La confiture de lait, ceux qui n'aiment pas le lait diront "le nom fait peur" vous leur direz "mais non ça à le goût du caramel ultra hyper crémeux". Les plus courageux gouteront et tomberont amoureux de ce délice, les autres qui baisseront les bras resteront dans l'ignorance! ^^
Aujourd'hui je vous propose deux façon de préparer cette  confiserie qui présentent chacune des défaut et des qualités : à vous de choisir!


Pour la working girl débordée, une recette pas très traditionnelle mais hyper simple, sans aucune surveillance et (pour moi) meilleur!
Ingrédients :
-1 boîte de conserve de lait concentré sucré

Faire bouillir une marmite d'eau, y plonger la boîte de conserve fermée (il faut qu'elle soit recouverte d'eau).
Laisser cuire à gros bouillons pendant 2 heures.
Laisser refroidir puis ouvrir la boîte de conserve.
Remuer la confiture de lait pour obtenir la bonne consistance.
La placer dans un pot de confiture et mettre au frigo. Vous pouvez la conserver une semaine environ.


Pour la grand-mère gâteau, une recette completement traditionnelle pour régaler ses petits enfants mais plus difficile à gerer!
Ingrédients :
- 1/2 litre de lait
- 250g de sucre
- de l'extrait de vanille liquide ou une gousse de vanille
Mettre le tout dans une casserole et laisser cuire 1h30 à 2h en remuant toute les 10 minutes.
Quand la texture se rapproche d'une pâte à tartiner type nutella, retirer du feu et mettre dans un pot à confiture et reserver au frigo.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

MMMM quel délice, hier soir à 20 h je me suis lancée, à 22 h j'ai dégusté pour la premiere fois de ma vie ce "truc" miraculueux! Merci
Audrey

Anonyme a dit…

j'adore ca la confiture de lait mé j'ai jamait trouvé la recette mercie

signé
thomas de l'ile au trésore a élie

Céline Aussourd a dit…

Ah le dulce de leche c'est trop trop bon !! J'en ai ramené d'énormes pots de Buenos Aires... mais ils n'ont pas fait long feu !
Lorsque j'étais au Brésil j'ai vécu quelques temps avec des argentines et mes colocs ont décidé un week-end de faire du dulce de leche. Je me rappelle qu'elles galéraient pour trouver un ingrédient dont elles avaient besoin. Je pense que c'était du bicarbonate de soude mais je n'en suis pas sure. Je m'étonne donc de ne pas trouver dans ta recette traditionnelle cet ingrédient qui leur a causé tant de soucis.
En tout cas merci beaucoup pour ce post, je vais tenter la version simple et voir si j'arrive à retrouver cette saveur que j'aime tant...